De mère en fille

Chez DMEF on y vient, on s' en souvient et on y revient !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Vous écoutez quoi en ce moment ?
Aujourd'hui à 8:57 par paradis974

» Quelques règles à suivre
Hier à 8:25 par Alli

» Les news de DMEF !!
Hier à 8:20 par Alli

» Décompte à partir de 78000
Lun 14 Aoû - 9:24 par Marie

» mots se terminant par al (de A à V)
Lun 14 Aoû - 8:12 par C-lyne

» abcd....des vêtement
Lun 14 Aoû - 8:12 par C-lyne

» mot sans A
Dim 13 Aoû - 7:26 par C-lyne

» Les Feux de l' Amour
Sam 12 Aoû - 10:02 par Marie

» Challenges des piplettes d' AOUT
Jeu 10 Aoû - 18:09 par Marie

Les posteurs les plus actifs du mois
Marie
 
Alli
 
paradis974
 
C-lyne
 
Tsu
 
Sephora
 
RoMaEliott
 
maman62
 
Bulle
 
Cathy
 
Tweets de @Forum_DMEF



Statistiques
Nous avons 28 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Tsu

Nos membres ont posté un total de 274205 messages dans 5870 sujets
Like/Tweet/+1

Partagez | 
 

 Pourquoi pleurons nous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 49266
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 61
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Pourquoi pleurons nous ?   Mer 22 Mai - 16:55

Les larmes causées par l'émotion ne sont pas les mêmes que celles causées par une poussière.

Vous le savez, d'ailleurs : dans le premier cas, elles remuent les entrailles, dans le second, elles ne font que provoquer une sensation de mouillé sur la joue.

Cela s'explique par une composition chimique différente, les pleurs d'émotion contenant plus de protéines, d'hormones et d'autres molécules ayant un effet sur le corps.

Larmes bienfaisantes et larmes amères
Les pleurs d'émotion sont en général bienfaisants : ils contiennent alors de la leucine encéphalique, une hormone qui agit sur la douleur, ainsi que les molécules et les toxines du stress, qui sont ainsi évacuées du corps. Par ailleurs, le message nerveux qui provoque les larmes entraîne la production d'antalgiques (anti-douleurs) naturels. Une étude a calculé que pleurer diminuait la tristesse ou la colère de 40 % environ.

Toutes les larmes d'émotion, cependant, ne soulagent pas. Une étude menée sur 200 femmes aux Pays-Bas a constaté que les personnes souffrant de dépression ou d'anxiété se sentent pire encore après avoir pleuré.

Les femmes et les larmes
Les femmes pleurent en moyenne quatre fois plus que les hommes après la puberté. Ceci est lié à la production de certaines hormones comme la prolactine, hormone responsable de la lactation après l'accouchement, de l'absence d'ovulation et du déclenchement des larmes.

Après un accouchement, le taux de prolactine augmente encore, ce qui explique que les jeunes mamans peuvent avoir la larme très facile. Par contre, après 40 ans, le taux de prolactine baisse et les femmes arrêtent de pleurer plus que les hommes.

Les larmes et l'amour
Les poèmes et les romans d'amour peuvent faire pleurer, de même que les cérémonies de mariage et le baiser du rude cowboy révélant enfin sa fragilité sentimentale en conclusion du film.

Cependant, les larmes d'une femme ont aussi la particularité de couper l'homme dans son élan. C'est prouvé scientifiquement : des chercheurs ont fait sentir à des hommes des larmes de femme. Ils leur ont ensuite montré des photos affriolantes. Et ils se sont aperçus que ces hommes étaient alors moins stimulés que les autres. La chose a été confirmée par le fait que les larmes de femme font baisser le taux de testostérone chez l'homme. (1)

Cela explique beaucoup de choses... Une amoureuse éperdue qui fond en larme dans les bras d'un homme va déclencher chez lui de la tendresse bien sûr, l'envie de la protéger et de la réconforter sans doute, mais ces larmes vont aussi le détourner pour un temps de ses idées sexuelles s'il en avait (et c'est presque toujours le cas).

Il arrive aussi que les femmes pleurent après une intense étreinte. Ces larmes envoient un signal chimique à l'homme pour faire retomber son énergie, autrement dit lui dire : « c'est bon maintenant, tu peux me laisser tranquille ! », en coupant sa production de testostérone. La nature est d'ailleurs bien faite puisque, loin de se vexer, l'homme se sent en général tout guilleret et flatté par ce qu'il interprète, bien naïvement, comme des larmes de reconnaissance...

L'origine des larmes
Personne ne sait vraiment pourquoi nous pleurons mais une hypothèse intéressante, avancée par le psychologue hollandais Ad Vingerhoets, est que, en nous brouillant la vue, nos larmes signalent que nous sommes provisoirement impuissants et donc vulnérables. Elles indiquent que nous ne pouvons plus causer de mal.

Elles peuvent ainsi faire tomber l'agressivité des autres, devenue inutile. Et c'est ce que l'on constate souvent, les pleurs provoquant sur l'entourage un sentiment de gêne et d'impuissance.

Les larmes sont aussi un des moyens de communication non verbale dont dispose l'Homme quand il n'est pas en état de parler, notamment quand il est enfant ou vieillard, mais aussi en cas de paralysie. Toujours selon Vingerhoets, dans l'état primitif de l'homme, alors qu'il devait se préserver des prédateurs, les larmes permettaient aux bébés de signaler leurs besoins en silence (mais en ce qui me concerne, j'ai rarement vu un bébé pleurer en silence !).

Le psychiatre John Bowlby a souligné que les larmes ont un rôle capital pour développer l'attachement d'une mère pour son enfant. Elles favorisent la naissance, et la croissance, de l'amour maternel.

Larmes de crocodile
Pleurer est normalement un acte réflexe, mais il existe deux catégories de personnes capables de pleurer à la demande :

certains comédiens : la technique consiste à penser volontairement à des choses tristes pour se donner envie de pleurer. Ce sont donc de vraies larmes d'émotion qui sortent de leurs yeux, s'accompagnant de profonds sentiments de tristesse ressentie.

Les enfants : beaucoup d'enfants sont capables de se mettre à pleurer dans le seul but d'obtenir une faveur de leurs parents : tour de manège, barbapapa, ou encore éviter une punition après une bêtise commise de manière parfaitement consciente et volontaire. Cet intéressant phénomène se retrouve chez les adolescents qui n'ont pas envie de faire leurs devoirs, ou de mettre la table. Ils sont capables de faire jaillir un véritable flot de larmes de leurs yeux pour que leur père fasse leurs exercices de maths à leur place !

A votre santé,

Jean-Marc Dupuis


Mamounette c' est moi !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi pleurons nous ?   Mer 22 Mai - 17:33

tiens je reconnais un peu ma fille , quant elle veut a tout prix quelque chose , ca arrive qu'elle pleurs parce quelle es triste !! mais c pas au point de se rouler a terre hein Wink

eux comme hier parce qu'elle a fait une betise !! elle a pas l'habitude que je crie alors des que ca arrive , elle se met a pleurer
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 49266
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 61
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurons nous ?   Jeu 23 Mai - 6:02

Je remonte le post


Mamounette c' est moi !!!!

Revenir en haut Aller en bas
paradis974
Piplette d'or
Piplette d'or
avatar

Messages : 12890
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 35

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurons nous ?   Jeu 23 Mai - 8:04

moi je dois avoir plein de larme differente avant ca marrivait souvent de pleureur quand je regarde un film quand je suis emue ou meme des fois quand je susi en colere au lieu de crier je pleure
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi pleurons nous ?   Jeu 23 Mai - 19:55

pffffffffff c'est presque un handicap pour moi , j'ai les larmes qui montent aux yeux pour tout et n'importe quoi , je ne sais pas d'où sa vient sa ????

Pourquoi certaine personnes pleurent ou ont des larmes super facilement dès qu'il y a une émotion ???? je vous assure que c'est très très pénible et j'ai beau me dire que c'est idiot , et bien rien n'y fait les larmes me montent facilement ... et pourtant j'ai passé les 40 ans lollll ....

Les films n'en parlons pas , mais même quand je discute avec des gens de choses et d'autres , il suffit que sa provoque en moi une petite émotion et hop j'ai les yeux rougis et les larmes au bords (elles ne coulent pas mais sa se voit) ...
De plus sa me provoque des maux de tête et ensuite j'ai mal aux yeux, ils brûlent ....

bref pleurer un peu sa peut être bien, mais alors comme moi c'est pas marrant grrrrrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Cathy
Piplette d'or
Piplette d'or
avatar

Messages : 13142
Date d'inscription : 24/12/2009
Age : 44
Localisation : pas de calais
Emploi/loisirs : maman au foyer

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurons nous ?   Ven 24 Mai - 8:20

je suis comme toi Annick
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 49266
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 61
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurons nous ?   Ven 24 Mai - 8:39

Moi aussi le docteur m' a dit que c' est parce que j' étais une personne hyper sensible


Mamounette c' est moi !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi pleurons nous ?   Dim 26 Mai - 19:14

c est un tres joli article

on apprend beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi pleurons nous ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi pleurons nous ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi existons nous??
» Pourquoi devons nous suivre le Christ?
» Pourquoi ce forum?
» Pourquoi sommes nous toujours jaloux de l’ex de l’autre ?
» Pourquoi nous approuvons les jugements de Jéhovah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De mère en fille  :: archives santé-
Sauter vers: