De mère en fille

Chez DMEF on y vient, on s' en souvient et on y revient !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Vous écoutez quoi en ce moment ?
Aujourd'hui à 8:57 par paradis974

» Quelques règles à suivre
Hier à 8:25 par Alli

» Les news de DMEF !!
Hier à 8:20 par Alli

» Décompte à partir de 78000
Lun 14 Aoû - 9:24 par Marie

» mots se terminant par al (de A à V)
Lun 14 Aoû - 8:12 par C-lyne

» abcd....des vêtement
Lun 14 Aoû - 8:12 par C-lyne

» mot sans A
Dim 13 Aoû - 7:26 par C-lyne

» Les Feux de l' Amour
Sam 12 Aoû - 10:02 par Marie

» Challenges des piplettes d' AOUT
Jeu 10 Aoû - 18:09 par Marie

Les posteurs les plus actifs du mois
Marie
 
Alli
 
paradis974
 
C-lyne
 
Tsu
 
Sephora
 
RoMaEliott
 
maman62
 
Bulle
 
Cathy
 
Tweets de @Forum_DMEF



Statistiques
Nous avons 28 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Tsu

Nos membres ont posté un total de 274205 messages dans 5870 sujets
Like/Tweet/+1

Partagez | 
 

 Fertilité masculine : attention à l'aspirine et au paracétamol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Fertilité masculine : attention à l'aspirine et au paracétamol   Ven 7 Juin - 4:09

Les antidouleurs seraient mauvais pour la production des hormones masculines. vient de mettre en avant les dangers relatifs à une trop grande prise de paracétamol, d'aspirine ou encore indométacine (anti-inflammatoire) en publiant leur étude dans . Les effets de ces médicaments ont été testés sur des échantillons de tissus testiculaires d'hommes. Conclusion : au bout de 24h, la production de testostérone et d'insulin-likefactor 3 baissait. Bernard Jégou, chercheur à l'INSERM, co-auteur de l'étude précise : « Il n'y a aucune raison de s'inquiéter si l'on prend occasionnellement des antalgiques et qu'on respecte les doses maximales autorisées ». Pour le chercheur, le risque concerne uniquement les hommes qui consomment régulièrement de ces médicaments, pendant plusieurs semaines. Exemple : les sportifs. Souvent, les antidouleurs sont ingérés par les athlètes. Néanmoins, la baisse de la testostérone peut aussi avoir un impact sur les performances sportives. Un cercle vicieux dont il faut sortir.

L'expérience in vitro sur les cellules humaines confirme donc le caractère de perturbateur endocrinien du paracétamol et de l'aspirine. L'institut va prolonger ces recherches sur des tissus de testicules foetaux humains, pour en voir les effets possibles sur les bébés lors de la grossesse ou la naissance.

Le paracétamol a été le médicament le plus vendu en 2011 et l'aspirine occupe la 27e position.
Revenir en haut Aller en bas
Alli
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 38711
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 32
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Fertilité masculine : attention à l'aspirine et au paracétamol   Lun 24 Juin - 6:50

Ben dis donc !
Revenir en haut Aller en bas
http://mere-fille.forumactif.org
 
Fertilité masculine : attention à l'aspirine et au paracétamol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fertilité masculine : attention à l'aspirine et au paracétamol
» Paracétamol, aspirine et ibuprofène .....
» Attention à l'abus d'hormones
» Attention : changement de lieu pour la réunion du 27 aout !!!
» Attention aux étiquettes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De mère en fille  :: archives santé-
Sauter vers: