De mère en fille

Chez DMEF on y vient, on s' en souvient et on y revient !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Vous écoutez quoi en ce moment ?
Aujourd'hui à 8:57 par paradis974

» Quelques règles à suivre
Hier à 8:25 par Alli

» Les news de DMEF !!
Hier à 8:20 par Alli

» Décompte à partir de 78000
Lun 14 Aoû - 9:24 par Marie

» mots se terminant par al (de A à V)
Lun 14 Aoû - 8:12 par C-lyne

» abcd....des vêtement
Lun 14 Aoû - 8:12 par C-lyne

» mot sans A
Dim 13 Aoû - 7:26 par C-lyne

» Les Feux de l' Amour
Sam 12 Aoû - 10:02 par Marie

» Challenges des piplettes d' AOUT
Jeu 10 Aoû - 18:09 par Marie

Les posteurs les plus actifs du mois
Marie
 
Alli
 
paradis974
 
C-lyne
 
Tsu
 
Sephora
 
RoMaEliott
 
maman62
 
Bulle
 
Cathy
 
Tweets de @Forum_DMEF



Statistiques
Nous avons 28 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Tsu

Nos membres ont posté un total de 274205 messages dans 5870 sujets
Like/Tweet/+1

Partagez | 
 

 crise cardiaque chez les jeunes femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: crise cardiaque chez les jeunes femmes    Sam 12 Oct - 16:06

La crise cardiaque chez les jeunes femmes peut arriver sans signes de douleur thoracique

La douleur thoracique est reconnue comme étant un symptôme de troubles cardiaques. Cependant, selon une étude menée par L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), une femme sur cinq, âgée de moins de 55 ans, qui subit une crise cardiaque n'expérimente pas cette douleur. Ces résultats sont les premiers à décrire ce phénomène chez les jeunes femmes et sont le fruit des recherches menées au Canada par des institutions partenaires dont l'Université de la Colombie-Britannique.
L'étude, publiée par le journal JAMA Internal Medicine, a des implications chez les professionnels de la santé en soins d'urgence et les personnes à risque, en sachant que chaque seconde compte lorsqu'il est question de l'exactitude d'un diagnostic et du traitement à la suite d'une crise cardiaque.
« Nous devons nous départir de l'image de l'homme plus âgé qui s'agrippe la poitrine, lorsque l'on pense au syndrome coronarien aigu (SCA, le terme général pour désigner à la fois les crises cardiaques et l'angine de poitrine) », explique l'auteure principale de l'étude, Dre Louise Pilote, directrice du service de Médecine générale interne au CUSM, et professeure agrégée au département de médecine à l'Université McGill.
« En réalité, la douleur thoracique, l'âge et le sexe ne sont désormais plus les déterminants d'une crise cardiaque. »

Signes évocateurs d'une crise cardiaque chez la jeune femme.

Selon la Dre Pilote, cette étude démontre que les jeunes et les femmes qui se présentent à l'urgence sans douleur thoracique, mais avec d'autres symptômes évocateurs du SCA comme un sentiment de faiblesse, des difficultés respiratoires et/ou des battements cardiaques rapides, sont en détresse.
« Nous devons être en mesure de reconnaitre ces indices et de nous adapter à une nouvelle norme d'évaluation pour ses groupes non reconnus jusqu'ici comme les jeunes femmes », dit-elle.
« Dans le contexte de l'urgence, les femmes âgées de moins de 55 ans sont plus susceptibles que les hommes de recevoir un mauvais diagnostic et présentent donc un risque de décès plus élevé », ajoute Dre Nadia Khan, première auteure de l'étude et professeure agrégée de médecine à l'Université de la Colombie-Britannique. « Le public et les médecins doivent être sensibilisés au problème. »

La douleur n'est pas un indicateur de la sévérité du cas

Selon l'étude les femmes sont beaucoup moins susceptibles de faire l'expérience de douleur thoracique comparativement aux hommes et que l'absence de ce type de douleur n'est pas le signe d'une crise cardiaque moins grave.
« Il est important de se rappeler que la douleur thoracique est un des indicateurs principaux du SCA, mais ce n'est pas le seul », dit Dre Pilote.
« Il faut reconnaitre que même s'il n'y a pas de douleur thoracique, quelque chose de très sérieux peut tout de même être en train d'arriver », ajoute Dre Khan.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 49266
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 61
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: crise cardiaque chez les jeunes femmes    Sam 19 Oct - 9:32

Comment reconnaitre Alors ? tu as d' autres indices Julie ?


Mamounette c' est moi !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: crise cardiaque chez les jeunes femmes    Sam 19 Oct - 9:40

nan , ces l'info que jai vus sur FB , y'avait pas plus , je chercherais plus tard Marie Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 49266
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 61
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: crise cardiaque chez les jeunes femmes    Sam 19 Oct - 9:41

Oui je veux bien Julie car là c' est juste.


Mamounette c' est moi !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: crise cardiaque chez les jeunes femmes    Sam 19 Oct - 9:49

bien m'dame .. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: crise cardiaque chez les jeunes femmes    Lun 21 Oct - 14:09

Reconnaître la crise cardiaque chez la femme

Plus de 50 000 personnes meurent chaque année d’un infarctus du myocarde et les femmes ne sont pas épargnées, elles sont même en première ligne.

Contrairement à des idées reçues, les femmes meurent plus de maladies cardiovasculaires que du cancer. Jusqu’à la cinquantaine, nous sommes relativement préservées par rapport aux hommes. Nos hormones féminines, les estrogènes nous protègent et assurent une certaine immunité face à ce risque. La ménopause devient une période à risque.

Le tabac par son effet antiestrogène noircit un peu plus le tableau. Nous fumons de plus en plus et de plus en plus jeunes, nous vivons une vie stressante souvent sous pilule, nous mangeons mal, nous bougeons trop peu.

Paradoxalement concernant les affections des coronaires qui sont les plus courantes des maladies cardiovasculaires nous sommes sous explorées, sous diagnostiquées et sous traitées. Pourquoi ? Parce que souvent la femme consulte trop tard par méconnaissance des signes annonciateurs qui sont différents de ceux des hommes.

Chez la femme les signes annonciateurs d’un arrêt du cœur ou d’une angine de poitrine sont plutôt…

Douleurs du haut du dos, de la mâchoire ou du cou… essoufflement, nausées, fatigue, malaise, alors que chez l’homme la douleur siège dans la poitrine, le bras gauche et l’épaule.

Pour les femmes, le risque de mourir d’une première attaque cardiaque est de 50% alors qu’elle est de 30% chez les hommes qui sont pris plus rapidement en charge.

Prévention cardiovasculaire

Il est possible de prévenir les maladies cardiovasculaires en respectant certaines règles alimentaires et d’hygiène de vie.

Même si le cholestérol apparaît comme le grand coupable tout désigné, il est accusé à tort car dans la majorité des cas le bouchon est un caillot de sang…

La prévention passe par l’assiette
Nous veillerons à ce que notre assiette ne soit pas trop riche en graisses saturées et en glucides d’index glycémique élevé.

La prévention passe par l’arrêt du tabac
La cigarette est l’ennemie numéro 1 du cœur et des vaisseaux. Le risque d’infarctus du myocarde (crise cardiaque) est multiplié par 5.8 chez les femmes qui fument plus de 25 cigarettes par jour. Même les consommations modérées entre 1 et 15 cigarettes par jour sont associées à une augmentation du risque.

La prévention passe par une meilleure gestion du stress
Le stress répété provoque des réactions hormonales qui ont entre autre la propriété d’entraîner une vasoconstriction des vaisseaux sanguins, donc une certaine pression artérielle avec accélération du rythme cardiaque.

La prévention passe par l’assiette
La prévention passe par une quantité suffisante d’apport de Vitamine D.

Avec une assiette équilibrée, on agit efficacement en luttant contre le surpoids et l’obésité qui font le lit des maladies cardiovasculaires… Bilan Comment mincir en toute sécurité

La prévention passe par une activité physique régulière
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: crise cardiaque chez les jeunes femmes    

Revenir en haut Aller en bas
 
crise cardiaque chez les jeunes femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scoliose : un risque à surveiller chez les jeunes
» Comment survivre a une crise cardiaque ,quand on est seul.
» péridurale et arythmie cardiaque chez le nourrisson
» La communication de crise de la mésange
» Prolapsus cardiaque et attaque de panique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De mère en fille  :: archives santé-
Sauter vers: