De mère en fille

Chez DMEF on y vient, on s' en souvient et on y revient !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Quelques règles à suivre
Hier à 8:25 par Alli

» Les news de DMEF !!
Hier à 8:20 par Alli

» Décompte à partir de 78000
Lun 14 Aoû - 9:24 par Marie

» mots se terminant par al (de A à V)
Lun 14 Aoû - 8:12 par C-lyne

» abcd....des vêtement
Lun 14 Aoû - 8:12 par C-lyne

» mot sans A
Dim 13 Aoû - 7:26 par C-lyne

» Les Feux de l' Amour
Sam 12 Aoû - 10:02 par Marie

» Challenges des piplettes d' AOUT
Jeu 10 Aoû - 18:09 par Marie

» moi moche et mechant 3
Jeu 10 Aoû - 8:07 par C-lyne

Les posteurs les plus actifs du mois
Marie
 
Alli
 
paradis974
 
C-lyne
 
Sephora
 
Tsu
 
RoMaEliott
 
Bulle
 
Cathy
 
maman62
 
Tweets de @Forum_DMEF



Statistiques
Nous avons 28 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Tsu

Nos membres ont posté un total de 274154 messages dans 5869 sujets
Like/Tweet/+1

Partagez | 
 

 Pour info

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 49248
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 61
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Pour info   Jeu 2 Oct - 8:14

Décès brutal après le vaccin HPV


Meredith Prohaska avait 12 ans et aucun problème de santé. Le 30 juillet dernier, sa mère l'amène chez le médecin pour un petit mal de gorge. Profitant de leur présence, le médecin fait à Meredith une injection de Gardasil, un vaccin contre les papillomavirus (HPV), celui-là même qui s’apprête à être introduit dans les écoles en France, dès 9 ans si nécessaire, contre le cancer du col de l'utérus :

« La piqûre a été faite vers 10h30-11h du matin » raconte sa maman Rebecca à la télévision américaine. « Trente minutes plus tard, elle a commencé à s'endormir. J'ai fait tout ce que j'ai pu pour la maintenir éveillée » [1].

A 15h30, la maman sort chercher à manger. « En revenant, je l'ai trouvée sur le sol », raconte-elle.

La petite Meredith fut déclarée morte à l'hôpital. A l'autopsie, aucune cause n'a pu être identifiée [2].

Aucun problème de santé

« Le seul événement particulier de cette journée, avant sa mort, c'est le vaccin. J'aurais tant voulu être mieux informée avant d'accepter », regrette aujourd'hui Rebecca.



Pour le père de Meredith, Mark, les choses sont claires : « C'est forcément le vaccin ».

Meredith n'avait aucun problème de santé. Elle allait à l'école normalement, faisait de la natation et du basket, et tout le monde se souvient d'elle comme de la plus joyeuse des petites filles, un rayon de soleil dans la vie de tous ses proches.

Elle a été enterrée le samedi 9 août 2014, au cimetière de sa ville, Waukesha dans le Wisconsin (Etats-Unis).

Le système médical ne voit aucun lien
Le système médical refuse de reconnaître tout lien entre son décès brutal et le vaccin Gardasil.

Il est vrai qu’il est impossible de savoir avec certitude si c’est bien le vaccin qui a causé sa mort.

Mais ne devrait-on pas, au minimum, prendre ce cas avec le plus grand sérieux, plutôt que de le balayer d’un revers de la main ?

Car ce même vaccin est impliqué dans un nombre dramatique de complications bien documentées !

Selon le Professeur Guy Vallancien, urologue, chef de service à l’Institut Montsouris, membre de l’Académie Nationale de Médecine :

« L’analyse des données de pharmacovigilance a fait état de 26 675 effets indésirables graves dont 113 cas de sclérose en plaques (SEP). »

« En France, 435 cas d’effets indésirables graves dont 135 de maladies auto-immunes incluant 15 cas de SEP ont été rapportés au réseau national des centres régionaux de pharmacovigilance et au laboratoire producteur [3]. »

Tous ces effets « indésirables » sont bien avérés. Mais l’efficacité de la vaccination contre le HPV, elle, n’est pas du tout démontrée ! Au mieux, la protection est de 70 % contre le cancer du col de l'utérus et les autres maladies sexuellement transmissibles (cancer du pénis, cancers de la zone ORL et du canal anal). Et encore ce chiffre est-il contesté. Il aurait été avancé par les laboratoires pharmaceutiques, mais jamais été confirmé de façon définitive par la science [4].

Surtout, il faut savoir que les lésions précancéreuses dues au HPV peuvent être diagnostiquées, et traitées, grâce au frottis. On dispose donc d'une mesure de prévention extrêmement efficace. Pourquoi tant d'insistance à vouloir vacciner en masse les petites filles et petits garçons dans les écoles, avec un vaccin dont on ne connait ni l'efficacité réelle, ni la dangerosité ?



Mamounette c' est moi !!!!

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alli
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 38700
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 32
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pour info   Jeu 2 Oct - 10:40

Pfff et après on va nous dire "vaccinez vos enfants" ... je crois que moins on les vaccine mieux c'est....
Revenir en haut Aller en bas
http://mere-fille.forumactif.org
 
Pour info
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [POUR INFO] Dictionnaire des lieux - Vérification des lieux
» Pour info : baptême civil non religieux !
» Pour info, facturation des feuilles de soins papier
» RATP RECRUTEMENT demande d'info test qcm
» POUR INFO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De mère en fille  :: archives santé-
Sauter vers: