De mère en fille

Chez DMEF on y vient, on s' en souvient et on y revient !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Votez sur Topsite !
Aujourd'hui à 14:39 par C-lyne

» Décompte à partir de 78000
Aujourd'hui à 14:35 par C-lyne

» Challenge des pipelettes #2
Aujourd'hui à 12:35 par Alli

» animaux par ordre alphabetique
Sam 15 Juil - 15:09 par paradis974

» journal de ma nouvelle vie :)
Dim 9 Juil - 17:53 par C-lyne

» Rangement des Tupperware
Dim 9 Juil - 10:10 par Cathy

» DMEF recherche un(e) graphiste !!
Ven 7 Juil - 15:40 par Alli

» Prénom par ordre alphabetique
Ven 7 Juil - 14:18 par Mady

» Challenge des pipelettes #1
Mer 5 Juil - 7:13 par Alli

Les posteurs les plus actifs du mois
Alli
 
Marie
 
C-lyne
 
Mady
 
paradis974
 
maman62
 
Keren
 
Cathy
 
Bulle
 
Tweets de @Forum_DMEF



Statistiques
Nous avons 22 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Aurélie

Nos membres ont posté un total de 273448 messages dans 5854 sujets
Like/Tweet/+1

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 ET SI ON FÊTAIT L'AMITIE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ET SI ON FÊTAIT L'AMITIE ?   Jeu 30 Juil - 7:06

On a toutes lu ou entendu au moins une fois la fameuse phrase de Hervé Lauwick : « Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même. » Elle est d’actualité aujourd’hui, à l’occasion de la journée mondiale de l’Amitié. Qui mieux que nos ami(e)s connait nos qualités et ns défauts, reste à nos côtés dans la douleur comme dans le bonheur ? Sans doute personne. Depuis toutes petites, nous avons toutes connu les meilleures amies, les potes, les collègues, les déceptions et trahisons amicales. Pourtant, vivre sans ami(e)s, ce serait trop triste. Alors on les garde, on les compte parfois sur les doigts d’une main, mais ils/elles sont là dans les coups durs et nous leurs rendons bien.

Mais la journée mondiale de l’Amitié ne célèbre pas que nos petites histoires à notre petite échelle. Elle promeut aussi l’amitié entre les peuples. Proclamée en 2011 par l’ONU, c’est une journée consacrée au dialogue entre communautés. Dans notre contexte actuel, ce n’est pas du luxe. Mais peut-être un peu utopique. A l’heure où certains rêvent de fermer les frontières du commerce (en tout cas, dans un sens…), où le racisme et l’homophobie trouvent de plus en plus de place dans les médias, où l’on banalise les violences quotidiennes et où l’on ignore les guerres qui sont pourtant à nos portes, la solidarité internationale en a pris un bon coup.

Balayer devant notre porte

La solidarité nationale n’est d’ailleurs pas vraiment au beau-fixe non plus : on oppose les riches et les pauvres, les chômeurs et les travailleurs, les jeunes et les vieux, les salariés et les indépendants, les intellectuels et les manuels, les hommes et les femmes. On ne cesse de trouver des raisons de catégoriser, alors que de plus en plus de voix parviennent à s’élever contre ce réflexe réducteur et porteur de conflits. Avant d’aller donner des leçons à l’étranger, nous ferions bien de balayer devant notre porte.

Quand nous vivons à crédit, avec des pauvres de plus en plus pauvres, un rejet de plus en plus criant des étrangers, nous nous permettons de juger un peuple qui se lève contre des mesures que nous n’accepterions pas pour nous-mêmes et de mépriser des personnes sans-papiers qui sont là parce qu’ils n’ont pas d’autre choix pour espérer vivre mieux. Quand nous regardons de haut un sans domicile fixe qui espère un peu de monnaie, qui sommes-nous pour juger les pays qui laissent couler des bateaux de femmes et d’enfants en pleine mer ?

L’Amitié : question de survie

Traverser une crise, quelle qu’en soit l’échelle, rend égoïste. Par besoin de survie. Mais lorsque la crise est si étendue que celle qui touche notre planète, qu’elle concerne tous les aspects de la vie de l’économie au climat en passant par la cohabitation des croyances, l’Amitié et le dialogue deviennent les seules conditions possibles de la survie.

Parce que nos voisins, proches ou lointains, partagent la même atmosphère que nous. Ils ont, comme nous, des qualités et des défauts. Nous serons des amis quand chacun sera réaliste sur les qualités de l’autre et que chacun acceptera d’avancer avec l’autre malgré ses défauts. C’est plus que jamais nécessaire. Aussi bien pour notre meilleure amie d’enfance que nous retrouvons soudainement et jalousons parce qu’elle semble avoir une vie parfaite ; que pour ce pays voisin que l’on critique pour ses choix et ses révoltes alors que nous ferions de même.

Et vous, quelle est votre amitié la plus longue, malgré les défauts ? Que mettez-vous dans la valeur "amitié" ?

Cécilie
Revenir en haut Aller en bas
paradis974
Piplette d'or
Piplette d'or
avatar

Messages : 12800
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 35

MessageSujet: Re: ET SI ON FÊTAIT L'AMITIE ?   Ven 31 Juil - 7:36

pour moi l'amitié c'est quand on pense à ses amis même si on ne voit pas souvent , qu'on donne des nouvelles qu'on passe des bons moments lorsqu'on est ensemble et surtout qu'il ait des chose en retour que ça ne marche pas que dans un sens , c'est important d'avoir des gens sur qui on peut compter quand on en a besoin
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 49053
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 61
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: ET SI ON FÊTAIT L'AMITIE ?   Ven 31 Juil - 14:14

Je ne sais que répondre. Parfois on se retrouve toute seule toute sa vie et même sa propre famille
vous rencontre le jour des réunions de famille et vous évite le reste du temps. On peut être aussi inviter à des fêtes car on est le parrain ou la marraine voir les grands parents. Les fêtes se passent vous le savez mais sans vous. Par contre si cette personne a besoin d' un service elle se souvient que vous existez.
J' espère ne pas avoir fait du hors sujet


Mamounette c' est moi !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ET SI ON FÊTAIT L'AMITIE ?   Ven 31 Juil - 18:08

Encore une fois d'accord avec toi Sabrina !

Marie je suis désolée de lire ça :-( Je connais bien aussi...

Ma plus longue amitié a duré plus de 20 ans, elle s'est arrêtée quand j'ai rencontré mon futur ex mari... (il a gâché bien des choses). Mes amitiés les plus fortes sont celles qui durent depuis que j'ai quitté l'homme, elles m'ont beaucoup aidée et m'aident encore !
Revenir en haut Aller en bas
Alli
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 38534
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 32
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: ET SI ON FÊTAIT L'AMITIE ?   Ven 7 Aoû - 7:38

Il y a aussi des amitiés qui évoluent avec le temps ... Très fortes au début moins après et inversement...

Et on peut developper de magnifiques amitiés via internet. Une de mes meilleures amies vit au quebec. On se connait depuis 12 ans environ... On ne se voit donc jamais mais beaucoup de contact tel !
Revenir en haut Aller en bas
http://mere-fille.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ET SI ON FÊTAIT L'AMITIE ?   Ven 7 Aoû - 8:37

Moi aussi j'ai de superbes amitiés via Internet !!! <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ET SI ON FÊTAIT L'AMITIE ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
ET SI ON FÊTAIT L'AMITIE ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et si la Normandie était plus Viking que la Scandinavie ?
» Recherche n° STALAG ou mon père était prisonnier
» Et si c'était vrai ...
» Le petit épicier était un gros trafiquant
» [OCS Géants] Si Versailles m'était conté

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
De mère en fille  :: La petite vie de DMEF :: Les Chroniques de Cécilie !-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: