De mère en fille

Chez DMEF on y vient, on s' en souvient et on y revient !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» page facebook pour djilany et deynaël
Lun 26 Juin - 6:36 par C-lyne

» Ping pong
Dim 25 Juin - 16:48 par Marie

» Petits challenges entre membres !!!
Dim 25 Juin - 14:44 par Alli

» Décompte à partir de 78000
Sam 24 Juin - 15:55 par Marie

» Le bullet journal
Jeu 22 Juin - 15:26 par C-lyne

» 6 bonnes résolutions pour le ménage
Mer 21 Juin - 15:24 par C-lyne

» Astuces en vrac pour le quotidien
Mar 20 Juin - 15:47 par Bulle

» Astuces pour les corvées de linge
Mar 20 Juin - 15:42 par Bulle

» Site : Bien être organisée.com
Mar 20 Juin - 13:13 par Alli

Les posteurs les plus actifs du mois
Alli
 
Marie
 
C-lyne
 
Keren
 
Aurélie
 
Bulle
 
Mady
 
paradis974
 
delphine nicolas
 
maman62
 
Tweets de @Forum_DMEF



Statistiques
Nous avons 25 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bulle

Nos membres ont posté un total de 273025 messages dans 5841 sujets
Like/Tweet/+1

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 AVEC OU SANS PERI ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: AVEC OU SANS PERI ?   Ven 4 Sep - 11:47

Alors que la possibilité de choisir d’accoucher chez soi selon des critères de sécurité et avec une sage-femme habituée à la physiologie de l’accouchement est en passe d’être enterrée avec les désirs des couples concernés, ce sont les projets de « maisons de naissance » (« à la française ») qui s’éteignent doucement. Théoriquement autorisés pour une expérimentation, le cahier des charges qui leur est imposé est épais comme un annuaire. Résultat, entre l’impossibilité de respecter des critères inutiles à la sécurité, farfelus, et le manque de volonté politique derrière des effets d’annonce pour apaiser les grèves de sages-femmes, les maisons de naissance françaises pourraient bien rester un doux rêve.

Difficile de dire exactement ce qui se cache derrière la frilosité politique sur l’accouchement dans le respect de la physiologie. Les obstétriciens, qui tiennent à leurs plates-bandes ? Ce sont en tout cas ces médecins en particulier qui agitent régulièrement les peurs pour faire plier. Leurs mots-clés : sécurité et douleur. Une femme ne pourrait accoucher en sécurité sans un médecin à proximité immédiate. Pourtant, en France comme ailleurs dans le monde, l’écrasante majorité des accouchements qui se déroulent bien se passent… sans aucun obstétricien !

Les femmes ne seraient pas capables d’accoucher sans analgésique, petites faibles qu’elles sont. Il faut dire qu’à les forcer à s’allonger sur le dos et à s’immobiliser, on ne les aide pas vraiment à gérer les contractions et à faire progresser le travail. La surveillance par monitoring continu a pourtant, depuis fort longtemps, démontré son inutilité. Voire son caractère iatrogène. Qui plus est, si surveillance continue il doit y avoir, la technologie offre la possibilité de le faire sans empêcher la mobilité. Mobilité qui réduirait la douleur, aiderait à faire avancer le travail et limiterait le recours aux hormones de synthèse.

Surmédicaliser, c’est créer des complications

Le cercle vicieux de la surmédicalisation des accouchements qui n’en ont pas besoin a conduit à créer un standard : accoucher sur un lit inconfortable, immobile, de préférence en position gynécologique (la moins naturelle de toutes les positions pour accoucher – évacuez-vous quoi que ce soit de votre corps dans cette position ?), sous péridurale puisque la douleur est ainsi difficile à supporter, surveillée par des dizaines de machines pour économiser le personnel, avec instruments et hormones de synthèse.

Il est désormais démontré que la plupart des accouchements se dérouleraient aussi bien, voire mieux, sans aucune autre intervention que le soutien et la surveillance d’un(e) sage-femme. Evidemment, une sage-femme par femme, c’est un coût. Mais bien moindre que des actes injustifiés, techniques, et des hospitalisations prolongées pour prévenir les complications. Question de choix politique.

Le choix des femmes, lui, n’existe pas dans l’équation. Si l’on se cache derrière une soi-disant faible demande d’accouchements physiologiques, on ignore volontiers que la plupart des femmes qui espéraient se passer de péridurale y seront finalement conduites par les protocoles imposés en maternité – comprenant une impossibilité d’être soutenue par une sage-femme en continu, faute de personnel. Le taux de péridurales en France, parmi les plus élevés, n’est pas le résultat d’une réelle demande d’analgésie mais d’un conditionnement culturel et protocolaire.

Ne pas médicaliser, ce n’est pas reculer

Il est acquis pour de nombreuses femmes qu’accoucher sans douleur est accoucher sous analgésie. Or, d’autres techniques existent pour que la douleur ne soit pas souffrance et que la parturiente aide le travail à se conduire naturellement. Il est également acquis pour nos sociétés de la retenue qu’il est malvenu d’émettre un quelconque son si l’on peut s’en empêcher : les maternités, qui voient de nombreuses vies débuter, deviennent peu à peu des endroits où règne un silence de mort. Il n’est pas question de prôner un retour en arrière jusqu’à nos ancêtres, comme l’agitent certains défenseurs du silence et de la retenue, mais de permettre qu’il soit à nouveau normal que le cri de l’enfant ne soit que la prolongation de celui de sa mère (ce qui est normal pour la majorité des femmes de la Terre).

Autre idée reçue : accoucher physiologiquement ne demande pas une préparation particulière, mais une connaissance des processus que le corps met en place pour faire naître le bébé et le soutien ainsi que les compétences d’une sage-femme. La sécurité est tout à fait assurée, puisque nous avons la chance de vivre dans un pays où les grossesses sont suivies, où les complications sont repérées tôt (d’ailleurs, croire que l’imprévu et le drame sont supprimés par le simple fait de se trouver anesthésiée et dans un hôpital est un leurre savamment entretenu par les obstétriciens). Accoucher physiologiquement, ce n’est pas accoucher seule au milieu de la forêt. C’est accoucher avec une sage-femme, l’experte de la grossesse et de la naissance physiologiques –c’est-à-dire la majorité des grossesses et des naissances. Les maisons de naissance, même avec une souplesse équivalente à celle de l’étranger, offrent cette possibilité. La rigidité obstétricienne française préfèrera les tuer dans l’œuf plutôt que leur donner une vraie chance de fonctionner.

La liberté, ça fait peur à qui ?

Il existe par ailleurs des plateaux techniques ouverts à de rares sages-femmes libérales pratiquant les accouchements sans intervention de l’équipe de la maternité pour leurs patientes. Ces sages-femmes sont amenées à refuser des demandes de suivi… preuve d’un faible intérêt pour l’accouchement physiologique ? Pas si sûr.

Ouvrir des maisons de naissance serait non pas un militantisme anti-médical mais un respect de la possibilité de choisir son accouchement, pour chacune. L’accouchement médicalisé, nécessaire ou non, existerait toujours et de la même façon. En revanche, celles qui auraient envie de se passer d’une médicalisation non indiquée pour elles, parfois dangereuse, en auraient enfin la possibilité. Militer pour le libre-choix est-il toujours aussi clivant, en France ?

Cécilie

Et vous, comment avez-vous accouché ? Auriez-vous aimé aller en maison de naissance ?
Revenir en haut Aller en bas
Alli
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 38411
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 32
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Sam 5 Sep - 6:38

Oh j'adore ce thème ! Je répond des que je suis sur pc !!
Revenir en haut Aller en bas
http://mere-fille.forumactif.org
Alli
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 38411
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 32
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Sam 5 Sep - 6:41

Mais rapidement pour l'effet culturel je me souviens à ma première grossesse j'étais déjà décidée à faire sans péri. Et une amie m'avait dit: Tu es sure? Ca fait mal hein... Mais bon tu pourras toujours la demander après...

Ca fait partie de ces choses normales qui sont devenues hors normes par facilité pour les équipes médicales... :(
Revenir en haut Aller en bas
http://mere-fille.forumactif.org
Alli
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 38411
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 32
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Sam 5 Sep - 13:50

Avant ma première grossesse, les mots "péridurale", "épisio" étaient des concepts vagues, que j'entendais au boulot lorsque les jeunes mamans nous annonçaient la naissance de leur bébé (je suis en service RH). Je me souviens avoir entendu "la péri n'a pas marché, j'ai souffert", "mon accouchement a été très long, la péri ne faisait plus d'effet"...
Et puis je suis tombée enceinte... Et j'ai appris que la péri, c'était pas si anodin que ça, que c'était une piqure dans le dos. Ca m'a impressionée que tant de femmes demandent cet acte juste pour ne pas avoir mal... Mes grands-mères, ma mère ont accouché sans, dans plein d'endroits encore dans le monde on accouche sans... J'étais donc résolue à ne pas me faire piquer et à vivre mon accouchement pleinenement.

Et puis, ma maman m'a offert à Noel "pour une naissance heureuse" d'Isabelle Brabant. Qui dédramatise, explique point par point ce qui se passe avant, pendant, et après. Ca a fini de me convaincre !!!!

En cours de prépa, les sages-femmes ne semblaient pas spécialement emballées non plus, en nous disant bien d'attendre le plus tard possible pour ne pas rallonger l'accouchement.

Finalement, j'ai eu deux accouchements rapides, arrivée à l'hôpital juste pour faire sortir le bébé lol

Concernant le concept des maisons de naissance, je suis pour à 100 %. c'est un excellent intéremédiaire entre l'accouchement à domicile, et l'accouchement médicalisé. On sait qu'en cas de souci, l'hôpital est juste à côté (dans le même batiment même je crois). Je pense que l'accouchement, la mère et l'enfant sont bien plus respectés...
Cela dis, la maternité où je suis allée essaie d'avoir le label ami des bébés et j'ai apprécié les efforts faits petits à petits (en 3 ans, j'ai vu la différence). Il y a une salle "'nature" avec une baignoire et des lianes pour les parturientes qui ne veulent pas de péri. Je n'ai pas pu en profiter ayant fait tout le travail chez moi.... Wink

Bref, je pense qu'il y a beaucoup d'efforts à faire, tant du point de vue de l'état, que du côté des mentalités... Et je pense que les femmes doivent apprendre à reprendre confiance en elles, en leurs corps, en leurs bébé.... (comme pour l'allaitement, oh flute je suis incorrigible, je place tout le temps le sujet lol)
Revenir en haut Aller en bas
http://mere-fille.forumactif.org
paradis974
Piplette d'or
Piplette d'or
avatar

Messages : 12750
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 35

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Sam 5 Sep - 15:25

ca soulage un peu mais pour certains femme ca entrainne des complications quand cest mal fait moi je lai demande aux deux et jai bien fait vu comment jai douille , mais cest vrai que cest tres medicalise chez nosu quand meme quand on regarde en afrique par exemple ils nont rien bon là cest l'extrême dur de trouver un juste milieu cest bien de trouver des methodes qui soulage mais faut pas que ca nuit a la sante non plus
Revenir en haut Aller en bas
Cathy
Piplette d'or
Piplette d'or
avatar

Messages : 13147
Date d'inscription : 24/12/2009
Age : 44
Localisation : pas de calais
Emploi/loisirs : maman au foyer

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Mer 30 Sep - 9:45

péri au 5 pour ma part
Marion Mathieu Lucie je n ai absolument rien sentit pas evident pour pousser au bon moment
en ce qui concerne Léa mon petit ange meme que je n etais que de 6 mois et que c etait une IMG la de toute facon c 'etait sure c etait deja une terrible douleur de supporter cela:cry: alors sans peri non merci Crying or Very sad
pour Damien je l avais mais je ressentais quand meme legerement la douleur ce qui ne me derangais pas
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 49255
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 61
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Jeu 1 Oct - 8:33

Cela a été du rapide Sèverine Wink


Mamounette c' est moi !!!!


Topinambour nostalgie de mon papa
Revenir en haut Aller en bas
Mady
Un peu moins nouvelle ;)
Un peu moins nouvelle ;)
avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 42

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Dim 4 Juin - 4:41

Je ne sais pas de quand ça date mais j'aimerais participer..

Alors j'ai eu une péridurale pour mon premier accouchement (j'en ai eu 4) je l'avais choisi mais comme j'ai été à moitié endormi, je ne me souviens pas des effets..

Pour Margot, je n'en voulais pas.. mais j'ai souffert le martyre!

Et pour mes deux autres avec mes péripéties, je ne l'ai pas eu (même pas le temps d'en parler)
Revenir en haut Aller en bas
http://rdvdesseries.forumsactifs.com/
C-lyne
Bavarde moi ?
Bavarde moi ?
avatar

Messages : 1844
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 47
Localisation : près de Nantes
Emploi/loisirs : mère au foyer

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Dim 4 Juin - 9:48

* péri qui a fonctionné pour mon bébé 1 , youpi


* péri qui a pas fonctionné pour bébé 2 et 3 , (bébé de plus de 4.500KG :( ) j'ai failli mourir
je peux pas en dire plus car vraiment de grosse complication dont j'ai encore du mal a parlé 
 
* rachianesthésie pour bébé 4


* anesthésie général pour bébé 5 
Revenir en haut Aller en bas
http://amitie-entre-mamans.forumactif.biz
Aurélie
Un peu moins nouvelle ;)
Un peu moins nouvelle ;)
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 41
Localisation : Nievre
Emploi/loisirs : Lecture

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Sam 10 Juin - 11:05

Péri aussi pour les deux mais je n'ai pas eu la chance d'avoir des accouchements rapides

Pour zoé j'ai perdu les eaux à 6h du mat un 31 décembre lol vu que j'avais un foyer infectieux ils me l'ont provoqué
J'ai beaucoup souffert vers 18h ils mont emmené en salle d'accouchement et je suis partie en césarienne en urgence
La péridurale n'a pas eu le temps de faire son effet ils l'ont transformés en rachis

Pour baptiste pas de césarienne mais mon travail a duré 24h alors heureusement que je l'ai eu ça m'a aidé et soulagé
Revenir en haut Aller en bas
Alli
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 38411
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 32
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Dim 11 Juin - 7:20

Oh ben dis donc :( pas simples tes accouchements!! :(
Revenir en haut Aller en bas
http://mere-fille.forumactif.org
Aurélie
Un peu moins nouvelle ;)
Un peu moins nouvelle ;)
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 41
Localisation : Nievre
Emploi/loisirs : Lecture

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Dim 11 Juin - 9:04

Bon mais bon j'ai connu cesa et voir basse
Et je ne regrette rien j'ai eu deux beaux bébés et en pleine forme
Revenir en haut Aller en bas
Alli
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
Admin de ce forum (mais appelez-nous chefs :) )
avatar

Messages : 38411
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 32
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   Dim 11 Juin - 10:41

C'est le principal!!
Revenir en haut Aller en bas
http://mere-fille.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AVEC OU SANS PERI ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
AVEC OU SANS PERI ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Défrisant Avec ou Sans soude ?
» Strata avec ou sans base quand pas isofix?
» Boulettes avec ou sans sauce
» De 4 à 12 ans, les rehausseurs avec et sans dossier.
» Lasagnes aux aubergines avec ou sans viande

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
De mère en fille  :: La petite vie de DMEF :: Les Chroniques de Cécilie !-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: